Il en faut peu pour etre heureux ...

Vous ne savez pas cuisiner ? ça tombe bien moi non plus :)

mercredi 8 février 2006

Juste une lichette

Parceque la poésie ça me parle aussi ... et que Vian sait très bien le faire ... (pour Philomène, ni affreuse, ni sale, ni méchante)

vian

"Le vent traînait des pailles sur le chemin, pailles arrachées aux litières par les minces brèches des portes, pailles volantes des abords de grange, pailles anciennes des meules oubliées au soleil. Le vent s'était levé matin. Il avait raclé la surface de la mer pour lui prendre le sucre blanc des embruns, il avait grimpé la falaise, faisant sonnailler les bruyères stridentes, il tournait autour de la maison, se taillant un sifflet du moindre recoin, soulevant, ça et là, une tuile plus agile, roulant des feuilles de l'automne passé, filigranes brunis ayant échappé à la succion du compost, tirant des ornières une draperie de poudre grise, écorchant de sa râpe la croûte sèche d'anciennes flaques."

Boris Vian, L'arrache-Coeur

Posté par marionlakine à 08:00 - Jolis mots - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    que je suis contente de te relire (Boris aussi, mais tu sais, j'ai mes faiblesses...)

    Posté par penglobe, mercredi 8 février 2006 à 08:44
  • J'aime beaucoup BORIS VIAN ,une époque ......

    Posté par colette, mercredi 8 février 2006 à 13:54
  • Uhlulu ça me rappelle mes quinze ans! Ca se lit à voix haute, et ça se relit et se re-relit (je parle du texte ET de sa dédicace!) Merci Marion!

    Posté par Philomène, mercredi 8 février 2006 à 19:29
  • Comme Colette, des annees que je n'ai pas lu un texte de Vian! Merci Marion, continue!

    Posté par Gracianne, jeudi 9 février 2006 à 15:50
  • J'ai lu tout Vian et celui-ci est mon préféré, tellement vrai, tellement plein de sens, fantastique !

    Posté par amesheures, mercredi 15 février 2006 à 08:44

Poster un commentaire