Il en faut peu pour etre heureux ...

Vous ne savez pas cuisiner ? ça tombe bien moi non plus :)

samedi 7 août 2010

Aprentissage du risotto, fonds de placards en berne

Ffffffffffffff ...
Encore fini à 20h30, rentrée 3/4h plus tard, frigo presque vide, placards itou ...
Bref, c'est la dèche.

On fait le tour du propriétaire (et ça va vite)
Un petit reste de pousses d'épinards ...
Deux citrons qui se battent en duel ...
Assez de parmesan pour faire un pesto (ouf ! il me reste des pignons !) ...

HAAAAAAAAAAAANNNNN J'ai plus de pâtes !!!!!!!!!
Quand je vous disais que c'était la dèche :(

Merdouille ...
J'ai faaaaiiiiiiim !

Rester cool, respirer par le ventre, réfléchir, fouiller ...

1 ... 2 ... 3 .... Risotto !
Avec du riz japonais parceque je n'ai plus que ça et du basmati (le riz japonais c'est rond non ?)





Risotto Citron Epinard

pour grosse morfale solitaire


risotto_citron__pinards



Ingrédients (pour 2 car très faim)
- 3 poignées de riz rond
- 1 belle échalote
- le zeste d'un 1/2 citron
- 2  poignées de pousses d'épinard
- Bouillon de légumes frémissant
- 1 bonne poignée de parmesan râpé + copeaux pour la déco
- 2 CS de crème fraîche épaisse ou de mascarpone
- huile d'olive
- poivre du moulin
+/- pignons de pins torréfiés




Je ne sais pas vous, mais pour moi un risotto,  c'est un peu la botte secrète qui vous permet de sauver la face quand il ne reste vraiment plus rien , que vous invitez à la dernière minute, que vous avez un gros manque d'inspiration ...

- on a toujours un chouie de riz rond/arborio ou autre quelquepart
- le frigo contient forcément un petit bout de parmesan, sinon c'est le congel qui s'en occupe
- il y a obligatoirement un p'tit truc sympa genre câpres, tomates confites, olives, citron confit entamé et pas fini aussi
- on n'est absolument pas fréquentable si on a pas sa petite réserve de pignons au cas où
- je n'ai jamais invité quelqu'un qui n'aime pas le riz
- C'est une recette parfaitement adaptée au papotage popottesque vue la surface de ma cuisine ^^

Donc vraiment vous y mettez du vôtre si par malheur y'a même pas un p'tit oignon qui traîne, un bout de jambon, une pauvre carotte ou courgette qui ne demande que ça de se faire tailler en petits dés.
Vous êtes inexcusable.
On est même pas obligé d'y mettre du vin blanc, même si c'est quand même meilleur (à ce moment vous missionnez les invités pour une bouteille, ils vous doivent bien ça vu comme vous allez les régaler)

Je ne sais pas si je fais le risotto comme il faut.
Une vraie cuisinière italienne hurlerait probablement et se signerait/crierait au blasphème, au crime de lèse-risotto, et elle aurait certainement raison.
En attendant d'aller là bas apprendre à en faire des vrais  un jour, voilà comment je me débrouille.


"Emincez l'échalote finement.
Dans une grande casserole, faites chauffer un peu d'huile d'olive à feu moyen.
Versez-y le riz et l'échalote,  faites revenir en remuant gentiment avec une spatule en bois jusqu'à ce que les grains soient translucides.
Gardez votre casserole de bouillon frémissant juste à côté avec une louche.
Versez un petit verre de vin blanc si vous en avez (mais on a dit que c'était la dèche a priori, donc même pas de vin blanc cette fois, blasphème vous dis-je !) et remuez doucement en gardant votre spatule au contact du fond de votre casserole.
Lorsque le vin blanc est bien absorbé, commencez à verser le bouillon, louche par louche, en remuant de la même façon en attendant entre chaque louche que le riz ait bu presque tout le liquide.
Lorsque votre risotto est cuit, au bout de 17/18 mn environ, incorporez les pousses d'épinards.
Coupez le feu et ajoutez le zeste de citron, la crème fraîche et le parmesan râpé.
Couvrez 2 mn.
Remuez juste avant de servir, décorez de copeaux de parmesan, de pignons, et donnez un tour de moulin à poivre."

Un risotto ça n'attend pas. Ca ne s'oublie pas non plus pour faire autre chose.
Donc prévoyez le verre de vin blanc pour la cuisinière à proximité ;)
Vous pouvez même en profiter pour apprendre à vos convives à faire leur 1er risotto. Ca marche !

J'aime l'acidité dans le risotto. Parcequ'il complète bien le moelleux.
Pour la même raison j'aime bien le petit truc qui croque avec aussi.

Alors dans le même style vous pouvez faire une version citron confit/roquette/noisette, câpres/tomates confites/chips de jambon cru ...
Y'a plus qu'à quoi ...

Tags : , ,
Posté par marionlakine à 00:07 - 4 - ça se mange au milieu - Commentaires [23] - Permalien [#]

Commentaires

    Pour moi la technique est la bonne mais je ne suis pas italienne. Je vois que bien fatiguée et dans la dèche côté provisions tu as quand même d'excellentes idées! Bon week-end! Bisous!

    Posté par Choupette, samedi 7 août 2010 à 08:56
  • c'est un risotto digne d'un resto gastro, il est parfait !

    Posté par nat@cha, samedi 7 août 2010 à 11:29
  • tu as vraiment de la ressource!....bricoler un risotto à l'heure où on a envie de s'écrouler!...Bravo!

    Posté par Babeth59, samedi 7 août 2010 à 15:08
  • Quel courage d'attaquer un risotto à 21h00 et d'en réaliser un, aussi gourmand ! Dans ce cas de figure, chez moi c'est plutôt "oeufs et ventrèche".
    Bon dimanche

    Posté par Saveurs Sucrées, dimanche 8 août 2010 à 08:46
  • Et même que la cuisinière s'est débrouillée pour réussir la photo. Alors là, bravo!
    Chez moi ce serait plutôt pâtes dans ce cas là, et je touche du bois, je ne suis jamais à cours de pâtes, d'huile d'olive, ail et piments

    Posté par gracianne, dimanche 8 août 2010 à 13:05
  • Assez d'accord, le risotto, avec de bons ingrédients, c'est toujours un top résultat dans un minimum de temps avec un minimum d'effort !

    Posté par Tiuscha, dimanche 8 août 2010 à 13:06
  • Tout à fait d'accord, le risotto est vraiment une valeur sûre, idéale pour accommoder le fond du frigo! Mais là, l'exercice est plus que réussi, il semble vraiment délicieux!

    Posté par Tiy, lundi 9 août 2010 à 10:29
  • On peut de nouveau commenter ici? Yalla! Bon alors moi j'ai vu à Deauville un Italien dire qu'on peut mettre toute l'eau d'un coup, mais bon, j'suis comme toi, quand je fais ma morfalou solitaire, faut que je sois devant la poêle... bise!

    Posté par Cocotte, mardi 10 août 2010 à 18:35
  • Quel courage ! Quand je rentre si tard ce que je fais ressemble plus à un bol de céréales, pas à un plat de restaurant !

    Posté par Etaine, mercredi 11 août 2010 à 20:15
  • Quel bonheur de te retrouver !!!! surtout avce ta verve toujours si plaisante et cette belle recette partie de presque rien.
    Gros bisous ma belle !!

    Posté par Marielle, jeudi 12 août 2010 à 14:48
  • Sluuuuuurrrpssss... ça me donne envie (à 17h30, si c'est pas un comble!!)
    Contente de te voir par ici et de pouvoir laisser un petit mot en passant ;-, c'est toujours un plaisir de te lire!

    Posté par Breizh', jeudi 12 août 2010 à 17:30
  • Le risotto au riz japonais, ouais! ouais! j'en fait aussi en cas de pénurie ;o)))

    continue de te dorloter, on ne va pas se priver sous prétexte qu'on est pauvre

    biz!

    Posté par lili, vendredi 13 août 2010 à 13:32
  • Pour un risotto de dèche, il m'a l'air succulent ! Comme quoi c'est peut être des fonds de tiroirs ou placards que viennent les plus grands festins...

    Posté par Megaralamèrpoule, vendredi 13 août 2010 à 20:43
  • Faisant du riz au lait avec cu riz japonais, je dis yes au risotto japonais ! (pour un plat fond de placard, il pète quand même bien je trouve !)

    Posté par aurelvelvet, lundi 16 août 2010 à 11:24
  • Très belle recette, miam !
    Bisous

    Posté par Eva, lundi 16 août 2010 à 13:42
  • perfect, as usual !
    la touche de citron, j'avais jamais tenté, à faire sans tarder. Bises à toi

    Posté par maé, lundi 16 août 2010 à 15:29
  • Je dois encore tester le risotto avec une touche de citron... je suis sûre que c'est divin... ta recette et ta photo me donnent plus qu'envie !

    Posté par christelle, lundi 16 août 2010 à 21:44
  • Avec les fonds de placards !!!!! une délicieuse et jolie réalisation, en 2 temps 3 mouvements
    Je te souhaite une belle journée
    Valérie

    Posté par Valérie, jeudi 19 août 2010 à 11:05
  • Il ne m'arrive jamais de manquer de pâtes ou de riz...alors suivant l'inspiration c'est risotto ou pasta et celui-là me plaît bien.

    Posté par bergeou, jeudi 19 août 2010 à 15:40
  • Prendre un risotto en photo est un vrai challenge. Même en sortant de table, tu arrives à mettre l'eau à la bouche. Il a l'air si crémeux...

    Posté par Hélène, vendredi 20 août 2010 à 20:26
  • huuuum, avec des épinards ça doit être vraiment très bon.

    Posté par KiKi, mardi 31 août 2010 à 18:05
  • J'avoue ?

    J'avoue : un jour de dèche de pignons mais de profusion d'amandes, j'ai remplacé les premiers par les secondes dans mon pesto. C'était miam. Et drôlement moins cher (je rêve ou le prix des pignons est de plus en plus élevé ?).

    Posté par Blog-dilettante, jeudi 2 septembre 2010 à 14:57
  • cela faisait longtemps que je n'avais pas toqué à ta porte et je découvre ce risotto... merci! j'en salive à bientôt

    Posté par nanounette, jeudi 4 novembre 2010 à 17:14

Poster un commentaire