Il en faut peu pour etre heureux ...

Vous ne savez pas cuisiner ? ça tombe bien moi non plus :)

mercredi 21 mai 2008

Encore un atelier partage

- Qu'est ce que tu as fait samedi ?

- Des saucisses

- Hein ??? Un Barbecue tu veux dire !

- Non non, des saucisses

- Des saucisses ??? Mais ... des vraies ?

- Ben oui ! Merguez-Chipos, what else ?



D'abord, faire connaissance avec une jolie maison remplie d'amour, y retrouver une autre comparse pleine d'amour et de curiosité aussi.


Après un verre de limonade et quelques cadeaux rituels, se retrouver en cuisine, face à des boyaux, des vrais. Les manipuler, les démèler consciencieusement, les rincer avec soin en ne s'épargnant pas le fou rire de l'une et la moue dubitative de l'autre ...


IMG_3818bis




Peser les ingrédients, couper, vérifier plusieurs fois que le compte y est, et prendre tout ça au sérieux mais dans la bonne humeur, avec des tabliers plus jolis les uns que les autres.
Surprendre la curiosité des autres habitants de la maison, comme une surveillance bienveillante et malicieuse.
Hacher, en restant patiente.



IMG_3819bis



Imaginer les gestes faits par les anciens le temps que la machine travaille. Rajouter une gousse d'ail, des épices, attendre encore que le hachoir vienne à bout de ce saladier de viande et de graisse qui n'en finit pas.  Recevoir la visite de lutins facétieux ou d'un contrôleur gourmand impatient.



IMG_3823bis



Doser la Harissa, mélanger à pleines mains, remonter les manches de celle qui le fait en riant. Humer les parfums, se réjouir d'avance et goûter à cru, se régaler déjà. Rectifier encore, mettre les sens des 3 cuisinières à contribution pour l'assaisonnement. Rajouter de l'Harissa, encore.


IMG_3824bis




Se creuser le citron pour le montage du robot et la technique du remplissage. Appeler l'esprit mécanique masculin à la rescousse puis guetter impatiemment le début des opérations. Guider le boyau à la sortie, veiller à ne pas faire trop de bulles d'air, et se dire que ce n'est pas si mal pour un coup d'essai :)




IMG_3826bis




Provoquer l'admiration des gourmands, se dire que ce n'était finalement pas si difficile, et remettre la machine en route pour les saucisses cette fois. Re-hacher, re-goûter, re-farcir, plus facilement et plus rapidement, s'automatiser déjà un peu.




IMG_3831bis




Finalement, faire la photo souvenir autour d'une coupe de Vouvray, le sourire aux lèvres, devant cette belle réussite et le sourire gourmand du maître de maison qui court allumer son barbecue. Partager ses impressions de la journée, espérer se régaler autant à table qu'en cuisine.




IMG_3845bis


Partager encore de beaux moments grâce aux éclaircies, savourer les plats et le plaisir d'être ensemble autour de bonnes choses, et sourire encore (avec trop de vin qui rend bête) ... Goûter aux merveilles, s'en régaler, se féliciter de cette bonne idée et de cette complicité partagée, encore une !


IMG_3841bis




Reprendre le RER en sens inverse, avec la précieuse marchandise en bandoulière, le nez plongé dans un livre de cuisine anglaise, et se promettre d'essayer d'autres choses, encore, parceque certaines barrières n'existent que dans notre imagination :)

Dans la journée, la recette détaillée sur le blog d'Hélène, et la version de Gracianne.

Merci les filles :)

Posté par marionlakine à 07:00 - 4 - ça se mange au milieu - Commentaires [45] - Permalien [#]

Commentaires

    j'ai participé à ce genre d'atelier lors d'une partie de pèle-porc !
    ça m'a fait sourire de voir du noir et blanc sur les photos -c'est pour ménager la sensibilité des lecteurs matinaux ? ;o))- mais je reconnais que tes photos sont vraiment très belles et finalement me laissent imaginer davantage de choses...

    Posté par Anne Cé, mercredi 21 mai 2008 à 09:46
  • Comme je te comprends ! Et pour nous permettre de traverser plus sereinement, les photos sont en N&B ?! Quand je pense au vieux hachoir à viande de ma mère... Mais où a t il bien pu passer ? A la poubelle je le crains...

    Posté par Tiuscha, mercredi 21 mai 2008 à 09:50
  • on m'a offert l'embout saucisse pour le kitchen aid mais je n'ose pas me lancer (déjà, les boyaux je ne les ai pas vu au rayon sous-vide d'inter... bizarre, non ? ;-D)
    en atelier et joyeuse compagnie, c'est génial comme initiation : tu as raison de sauter sur ces occasions !

    Posté par clo, mercredi 21 mai 2008 à 10:07
  • Un joyeux moment, il n'y a pas à dire, avec des personnes charmantes. Et en plus, c'était bon! Merci Marion pour les chouettes photos.

    Posté par gracianne, mercredi 21 mai 2008 à 10:19
  • Wahou, excellent! Je rêve de faire mes propres saucisses, mais je n'ai pas le matériel (adéquat) que tu as... Bravo! Elles sont vraiment belles!

    Bises,

    Rosa

    Posté par Rosa, mercredi 21 mai 2008 à 10:36
  • Comme tu as bien retranscris cette journée Marion. Avec tes photos, je reviens 50 ans en arrière. Un moment magique !
    Je t'embrasse
    Hélène

    Posté par hélène, mercredi 21 mai 2008 à 11:24
  • bonne idée le noir et blanc, on se croirait jadis!!!même si la technologie simplifie certaies étapes!! je suis fan de ce genre d'ateliers!!

    Posté par stef, mercredi 21 mai 2008 à 11:27
  • Quelle belle façon de décrire vos moments partagés ! Et en plus tu me donnes envie de me lancer !

    Posté par Ana, mercredi 21 mai 2008 à 11:29
  • moi aussi j'adhère au n&b ;
    surtout si peu de temps àprès le ptit dèj....
    ne rigolez pas, il y a un décalage horaire....

    je reconnais mon ami le robot, qui m'a si bien soutenu dans ces moments drolatiques de remplissage de saucisses.....
    il a été repeint 2 fois déjà mais il assure....comme une bête !

    Tiuscha & Rosa ne vous laissez pas abattre pour si peu ; dans tous les bons vides-greniers on trouve d'excellents hachoirs à main à accrocher à la table de la cuisine ; un peu d'huile dans les rouages et hop ! c'est reparti pour 10 ans ;

    Posté par dumè, mercredi 21 mai 2008 à 11:35
  • très bonne idée et cela permet d'avoir et de déguster d'excellentes saucisses mais j'avoue...c'est au dessus de mes forces! je ne peux pas faire ce genre de plat ou alors avec l'aide d'une âme charitable! en plus, je n'ai pas tous les accessoires dont cette belle machine à farcir les boyaux! tu as (non vous avez ) dû vous régaler.

    Posté par nanounette, mercredi 21 mai 2008 à 11:47
  • Tu as encore une fois la chance de partager un atelier culinaire des plus sympathique et gourmand. Rien de tel que le fait maison, je suis sure que ces saucisses étaient les meilleurs du monde ;o)

    Posté par Marielle, mercredi 21 mai 2008 à 11:49
  • Oh, elle est belle ta saucisse !!!

    Posté par Tit', mercredi 21 mai 2008 à 12:42
  • Oh trop cool! J'aurai tellement aimé être là... Un chouette histoire et de très belles photos qui montrent bien tout le matériel nécessaire. Dans ma prochaine vie je serais bouchère

    Posté par ~marion~, mercredi 21 mai 2008 à 12:48
  • J'ai attendu de finir mon sandwich avant de parcourir les reportages de chacune hein, sinon les boyaux en seraient venus à bout! Bravo pour ce chouette travail, je n'ai jamais fait de saucisse et ne m'en sens pas capable, vraiment

    Posté par auré, mercredi 21 mai 2008 à 12:53
  • Et ben ,tu m'auras tout fait ..bisou

    Posté par Colette MARTINIC, mercredi 21 mai 2008 à 13:16
  • Elles sont très belles tes photos et je ne doute pas uun instant que ce fut de même pour ce moment passé entre vous (la saucisse a son charme parfois

    Posté par Minouchka, mercredi 21 mai 2008 à 13:35
  • On se demandait ce que faisaient les filles entre elles.

    Posté par Estèbe, mercredi 21 mai 2008 à 14:53
  • Y a pas à dire tu avais raison elles sont superbes vos saucisses et que dire de tes photos ...

    Posté par bergeou, mercredi 21 mai 2008 à 15:20
  • En couleur chez Hélène et Gracianne, du noir et blanc chez toi, vous avez dû vous éclater et repartir très fières : un performance, encore bravo.

    Posté par Vanille, mercredi 21 mai 2008 à 16:23
  • Oh là là, ces photos de boyaux, ça me fait un drôle d'effet... surtout en N et B (à l'ancienne . Jolies saucisses... m'en vais voir le reportage chez les deux autres saucissières du WE !

    Posté par Natalia, mercredi 21 mai 2008 à 17:21
  • Allez, je termine par la troisième de la folle équipée de la saucisse... Je me répète...C'est génial de vous lire, c'est un beau moment de partage que vous avez vécu et que vous nous laissez entrevoir.

    Posté par Marie-France, mercredi 21 mai 2008 à 17:23
  • Comme je viens de le dire à Hélène, j'aurais vraiment aimé en être, car à part trouver les boyaux le reste ne m'inquiétait pas. Et puis j'aurais été en tellement bonne compagnie!

    Posté par Choupette, mercredi 21 mai 2008 à 20:37
  • Lovely photos in black and white... now I'm thinking England vs the All Blacks in June... anyway thanks for brightening up our weekend.

    Posté par Steve, mercredi 21 mai 2008 à 20:57
  • Et si le bonheur était dans la chipolata ?
    J'aime beaucoup les photos en n&b ! Le seul hic c'est que si tu veux prouver à des gosses que les saucisses sont autre choses des knacks en caoutchouc sous-vide, ils ne te croiront pas. Je les vois d'ici "pfff, mais c'est des photos d'y a 3 siècles !" ;-p
    Bise.

    Posté par Mamzelle Gwen, mercredi 21 mai 2008 à 22:21
  • Ouais, bravo!

    Posté par tifenn, mercredi 21 mai 2008 à 23:12
  • quel talent!!bravo!!

    Posté par Miss Bebop, mercredi 21 mai 2008 à 23:21
  • surprenant mais je trouve que c'est une bonne idée de reprendre certaines recettes à la base. réaliser des saucisses comme à la campagne et savoir qu'il n'y aura pas de conservateur ni d'autres poudres industrielles. Bravo. j'aurais aimé voir les photos en couleur...

    Posté par marie, jeudi 22 mai 2008 à 07:59
  • surprenant mais je trouve que c'est une bonne idée de reprendre certaines recettes à la base. réaliser des saucisses comme à la campagne et savoir qu'il n'y aura pas de conservateur ni d'autres poudres industrielles. Bravo. j'ai vu les photos en couleurs chez tes comparses... vite un barbecue

    Posté par marie, jeudi 22 mai 2008 à 08:05
  • Felicitations les filles pour avoir partagé avec
    nous si généreusement cette belle journée !
    Un seul regret, ah oui, j'aurais bien aimé en
    manger une de ces merguez.

    Posté par gabriella, jeudi 22 mai 2008 à 13:25
  • A toutes les 3... Vous êtes épatantes ! Bisous !

    Posté par Sophie, jeudi 22 mai 2008 à 13:49
  • Maintenant que vous maitrisez la saucisse, il faut attaquer le boudin ou le pâté de tête !
    Vous avez passé un chouette moment qui m'en a rappelé bien d'autres...et du coup, je me dis qu'il faudrait que je m'y remette aussi avec mon maitre "es charcutailles", tant que c'est encore possible.
    Chapeau bas, mesdames pour votre performance !

    Posté par Saveurs Sucrées, jeudi 22 mai 2008 à 20:38
  • Eh bien voilà, j'ai bouclé la boucle, il ne me manquait plus que ta version des choses...
    J'aime beaucoup les photos en noir et blanc comme das l'ancien temps...
    En tout cas je me répète, vos saucisses me laissent baba...

    Posté par Véro C.Métisse, jeudi 22 mai 2008 à 22:55
  • Waaaah la classe! Des saucisses maison!!!

    Vous avez dû bien vous amuser et vous régaler ensuite hi hi ))

    Posté par Delphinoid, jeudi 22 mai 2008 à 23:30
  • J'ai fouillé l'armoire Ken et j'ai fait une sacrée découverte. J'ai l'accessoire, mais je n'ai pas deux copines :{

    Posté par maloud, vendredi 23 mai 2008 à 00:00
  • Y'a plus qu'a aller a Porto faire des saucisses chez Malou donc

    Posté par gracianne, vendredi 23 mai 2008 à 08:07
  • Ca me semble très très sage d'avoir mis les photos en noir et blanc ))

    Posté par Hélène, vendredi 23 mai 2008 à 11:48
  • Je remettrai bien le cap sur le Portugal, pour
    mettre la main dans la chair à saucisses avec
    des copinautes !!

    Posté par gabriella, vendredi 23 mai 2008 à 12:06
  • quel atelier!!!!

    en lisant ton post je me suis souvenu que moi aussi j'ai déjà fait des saucisses... En effet mes parents habitaient à côté d'une boucherie charcuterie. Moi et mon frère on a été aidé plusieurs fois le boucher à faire des saucisses et même du boudin noir...

    Posté par écureuil gourman, samedi 24 mai 2008 à 15:32
  • Mo mari fait son propre merguez aussi. Il en ai tres fiere. Mais je dois dire, juste entre toi et moi, que celui-la semble bien meilleur. Je vais de ce pas voir la rectte detaillee. Bisous. Bon weekend, ma cherie.

    Posté par Warda, samedi 24 mai 2008 à 19:04
  • Ah ! La charcuterie maison !! Tout un poéme !
    C'était jour de fête à la maison, quand on tuait le cochon... et cela durait 3 jours. Le premier jour c'était le boudin. Le deuxième : saucisse, saucissons, andouilles, patés de foie et de tête... et le troisième tout ce qui est salaison : jambon, ventrêche, lard, jarrets.
    Maintenant, c'est saucisse un jour, patés un autre.. mais la tradition se perpétue, même si on ne tue plus le cochon.
    Et c'est tellement meilleur cette charcuterie là. Bisous, Marie

    Posté par Marie Cuisine, dimanche 25 mai 2008 à 09:55
  • Vous êtes un peu zinzins quand même... Mais j'aurais bien aimé en être

    Posté par La Mangue, lundi 26 mai 2008 à 13:40
  • Vous êtes un peu zinzins quand même... Mais j'aurais bien aimé en être

    Posté par La Mangue, lundi 26 mai 2008 à 13:42
  • Le voici...

    ... le reportage photo écrit des saucisses maison dont tu nous as parlé vendredi matin, lors d'un autre atelier (décidément!). Très réussi, photos qui entraînent l'imagination, de même que tes mots pour le dire.

    Posté par Florence, lundi 26 mai 2008 à 15:42
  • Alors là, bravo les filles!!!! vous avez toutes mon admiration!!!!!!
    Avoue! En tant que fille très girlie, tu as dû porter les saucisses en tant que colliers aussi, non???

    Posté par Clairechen, mardi 27 mai 2008 à 11:31
  • Et vous n'avez pas fait de saucisses à l'anis pour Annie?

    Posté par Patrick CdM, mardi 3 juin 2008 à 13:02

Poster un commentaire