Il en faut peu pour etre heureux ...

Vous ne savez pas cuisiner ? ça tombe bien moi non plus :)

mardi 5 juin 2007

Carnets de Route, étape 2

Pas de Collobrières sans Babaou, sans Estagnol, sans platanes ni sans Petite Fontaine :) C'est comme ça. Il me FAUT absolument passer par ce restaurant, c'est obligé, pas moyen d'y couper.

Mon premier souvenir de Petite Fontaine, c'était avec mes grands parents. Ca commence à dater un brin, et les propriétaires étaient différents. Je me souviens qu'on y a vainement tenté de me faire avaler de la ratatouille. J'ai bien dit vainement :)
Il y a quelques années, on vous accueillait encore avec un "alors, je vous raconte le menu" avé l'assent :) absolument irrésistible ! Maintenant il y a une carte, mais ce n'est pas moins bon.

En automne, en hiver, vous choisirez parmi les gibiers (je n'y ai pas mis les pieds à ce moment là alors je ne peux pas vous raconter), et l'été, le dilemme est cruel, ô combien cruel ...
Au mois de mai, pas encore de poivrons marinés et leur sublime petite sauce à l'ail et à la tomate, ni les divins petits farcis provençaux (recette de mémé), il arriveront un peu plus tard, mais en entrée :

    La Tarte à l'oignon ?

tarte_oignon

ou La Tarte Provençale ?   

tarte_proven_ale



Ou la terrine maison, ou l'anchoïade, l'aïoli en saison, les poivrons ... Je vous laisse voir.
Pour ce qui est du plat, je n'arrive pas à changer. Les lasagnes ont beau être succulentes, cette fois j'ai encore choisi le plat fabuleux que l'on sent véritablement arriver (cruellement lorsqu'il s'agit de vos voisins en fait) :

    Le Magret de Canard à la crème de Cèpes

magret_cr_me_c_pes

mais vous pouvez lui préférer la Cuisse de Canard à la provençale   

canard_proven_ale


Le plateau de fromage fait honneur aux productions locales, avec des chèvres bien présents, et le fameux Broussin dont je goûte une lichette systématiquement.

fromages


Le Broussin est un fromage ... de caractère, à base de chèvres et de marc de provence. Il est réputé sentir très fort (je confirme), et c'est toujours un plaisir de voir la tête des touristes étrangers (surtout ceux d'outre atlantique) lorsqu'on leur propose de mettre le nez au-dessus du bocal. Ames sensibles s'abstenir ...
Accompagnez moi donc votre repas du vin de la coopérative locale :

vin


En dessert, c'est un peu pareil. Il ne reste jamais aucune place mais je ne sais pas dire non à

    La Tarte aux Pommes sur Lit de Crème de Marrons

tarte_aux_pommes

vous pouvez aussi prendre la faisselle   

faisselle


Ou alors la glace aux marrons glacés, la tarte aux pêches, le mont-blanc ...
Pour faire glisser tout ça un petit café avec un chouia de Marc de Provence seront les bienvenus.

Reste l'épineux problème de la digestion ...
Je vous conseille d'éviter le Babaou, mais le tour du village jusqu'à la place Rouget de L'Isle et l'Eglise St Pons tout là haut là haut, puis une bonne sieste sont chaudement recommandés :)


La Petite Fontaine
1 Place de La République
83610 Collobrières
Tel : 04.94.48.00.12


Pensez à réserver, surtout en saison, et sachez que la maison n'accepte pas les cartes de crédit.
Deux menus entrée/plat/dessert , 24 ou 28 €



Voilà. Si je ne devais garder qu'un seul restaurant dans tout mon carnet d'adresses, ce serait celui ci, sans hésitation. J'espère que fiston gardera la même qualité de cuisine et de produits, que je continue à me régaler encore longtemps. Et vous encore ? Qui sait :)

Posté par marionlakine à 07:00 - On sort ? - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    Ca a l'air hyper appétissant!

    Posté par Lisanka, mardi 5 juin 2007 à 07:18
  • Ma table est toute trouvée ....bonne journée .BISOU

    Posté par Colette à PARIS, mardi 5 juin 2007 à 07:36
  • Pourquoi, tout à coup, j'ai une envie irrépressible de vacances ??

    Posté par Marielle, mardi 5 juin 2007 à 07:48
  • Terte à l'oignon ou provençale? Les deux, je ne peux pas choisir...

    Posté par mamina, mardi 5 juin 2007 à 08:13
  • Quel repas !

    Posté par bergeou, mardi 5 juin 2007 à 10:15
  • T'as pas fini de nous faire envie comme ça ? Il est à peine 10h30 et mon estomac ne gargouillait pas avant que je lise cet article. Honte sur toi.

    Bisous, ma belle.
    L'oiseau

    Posté par blackbird, mardi 5 juin 2007 à 10:32
  • je resiste a la tentation de finir ta fabuleuse creme de marron, j'ai finalement tres envie de tester cette tarte aux pommes !

    Posté par Guillemette, mardi 5 juin 2007 à 11:28
  • J'ai faim....si faim.

    Posté par Gracianne, mardi 5 juin 2007 à 11:56
  • Oh la la, c'est une vraie torture de sentir toutes ces descriptions de bonne cuisine provençale!

    Posté par JvH, mardi 5 juin 2007 à 12:56
  • Il y a quelques secondes je disais que j'avais bien envie d'aller écouter le chant des cigales de Collobrières. Maintenant, l'envie est dépassée. J'irais bien goûter à l'eau de ta Petite Fontaine !

    Posté par Tit', mardi 5 juin 2007 à 13:30
  • Wah génial! Pas de plat de viande pour moi, comme ça il y a de la place pour le reste! J'ai envie de goûter ce fromage qui m'est inconnu!

    Posté par $ha, mardi 5 juin 2007 à 23:08
  • ...ensuite tu nous mets l'eau à la bouche avec toutes ces délicieuses photos...bon ca va, tu es pardonnée pour cette fois. Par contre je serais bien venu boire un petit verre de vin avec un petit bout de broussin (et pas boursin comme j'avais lu...) avec toi ... (to be continued)....

    Posté par Claude-Olivier, jeudi 7 juin 2007 à 10:14
  • Que d'honneurs !

    Je suis tombée, vraiment par hasard, sur votre site, et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir ce véritable reportage sur notre établissement.

    À ce niveau, les qualificatifs me manquent pour vous exprimer les sentiments éprouvés, donc je ne peux que vous remercier pour cette mise en page, plus vraie que nature, etpour les commentaires que vous y faites.
    Vous nous connaissez bien et, lors de votre prochain passage, nous serions heureux de vous remercier de vive voix, si, si, un verre (ou plusieurs) de rosé bien frais, ça ne se refuse pas sous les platanes séculaires de la Petite Fontaine.
    Il nous arrive encore de « raconter » le menu, c’était au temps où Collobrières… Oh, j’allais chanter la chansons de Brel… au temps… où nous avions encore le temps. La fidèle clientèle est devenue plus importante au détriment de ces
    « détails » dont vous avez encore souvenance.
    Merci de votre fidélité, depuis 25 ans nous avons connu les parents, les enfants, les petits-enfants, ça se passe comme ça à Collobrières, pour vous c’est identique, vous parlez de notre « fiston », il en est la preuve.
    Je me suis permis de mettre le lien de votre site sur celui de Collobrières, si cela vous gêne faites m’en part, je le supprimerai.
    Encore tous mes remerciements pour ces éloges et à bientôt, j’espère, de vous revoir.
    Nicole Fontana-Bouquet

    Posté par Nicole Bouquet, mercredi 12 septembre 2007 à 15:14

Poster un commentaire